• Description

Description

BIAMULINE

Composition :

 

BIAMULINE Composition

 

Substance(s) active(s) :
Tiamuline ………………… (sous forme d’hydrogénofumarate)…………………… 101,20 mg
Excipient ………. q.s.p ………………………………………………………….. 100ml

Indications d’utilisation :

Affections à germes sensibles à la tiamuline.

Chez les poules :
-Traitement et prévention et de la maladie respiratoire chronique (MRC) et de l’aéro-sacculite causées par Mycoplasma gallisepticum et Mycoplasma synoviae.

Chez les dindes :
– Traitement et prévention de la sinusite infectieuse et de l’aéro-sacculite causées par Mycoplasma gallisepticum, Mycoplasma meleagridis et Mycoplasma synoviae.

Contre-indications :

Les animaux ne doivent pas recevoir de produits contenant des ionophores tels que le monensin, le narasin ou la salinomycine pendant le traitement par la tiamuline ou pendant au moins sept jours avant ou après le traitement par la tiamuline. Un ralentissement important de la croissance ou la mort peuvent survenir.

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions :

Pour les poules et les dindes :
La tiamuline interagit avec les ionophores tels que le monensin, la salinomycine et le narasin. Ce qui peut entraîner des signes indifférenciables d’une intoxication aux ionophores.
Les animaux ne doivent pas recevoir de produits contenant des ionophores pendant le traitement par la tiamuline ou pendant au moins sept jours avant ou après le traitement par la tiamuline. Une réduction importante de la croissance, ataxie, paralysie ou la mort peuvent survenir.
A cet effet, il doit être notifié au fournisseur d’aliment que la tiamuline va être utilisée et que ces produits ne doivent ni être incorporés dans l’aliment ni le contaminer. Vérifier toute présence d’ionophore dans l’aliment en cas de suspicion.
En cas de survenue d’interaction, arrêter immédiatement le traitement par l’eau de boisson à base de tiamuline et remplacer l’eau par de l’eau claire. Enlever l’aliment contaminé dès que possible et remplacer par un aliment ne contenant pas de produit incompatible avec la tiamuline.

Posologie et voie d’administration BIAMULINE:

La quantité d’eau de boisson médicamenteuse consommée par les animaux dépend de leur état physiologique et clinique. Afin d’obtenir la posologie recommandée, la concentration en tiamuline doit être ajustée en conséquence.

Poules : (poulets à rôtir, poulettes de remplacement, poules pondeuses et reproductrices)
20 ml de solution buvable pour 100 kg de poids corporelle dans l’eau de boisson par jour pendant 3 à 5 jours.

Dindes : (dindonneaux, dindes de reproduction) :
32,4 ml de solution buvable pour 100 kg de poids corporelle dans l’eau de boisson par jour pendant 3 à 5 jours.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgence, antidotes), si nécessaire.
Volailles : La DL50 est de 1290 mg/kg de poids vif chez le poulet et de 840 mg/kg de poids vif chez la dinde.
Les signes cliniques de toxicité aiguë chez le poulet sont la vocalisation, les crampes cloniques et le décubitus latéral. Chez la dinde, les signes de toxicité aiguë incluent les crampes cloniques, le décubitus latéral ou dorsal, la salivation et la ptôse.

En cas d’apparition de signes d’intoxication, retirer immédiatement l’eau médicamenteuse, la remplacer par de l’eau de boisson non médicamentée, et appliquer un traitement symptomatique de soutien.

Temps d’attente :

Poules :
– Viande et abats : 1 jour.
– Œufs : Zéro jour.
-dindes : viande et abats : 4 jours